En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

S5 Zoka Transports - шаблон joomla Форекс

French English German Spanish

Le laboratoire énergétique humain

L’être a t il les capacités intellectuelles et spirituelles pour gagner sa liberté dans l’univers ?

Constat :

Il vit encore dans une période trouble d’ignorance spirituelle et donc de conflits ;
Son mode de vie est le concept de dualité et donc créateur de peurs et d’angoisses ;
Sa conscience est personnelle et donc créatrice de besoins, de désirs et de souhaits ;
Son mental est hyper actif, c’est la norme. Il est donc sous influence des idées qui volent ;
Son comportement lui est imposé ; il est donc nerveux, anxieux, fatigable.
Sa liberté est surveillée. Il est donc devenu méfiant, craintif ; il s’est isolé.
Son évasion spirituelle est encadrée ; il cherche en bout de vie, une sortie…

Attente :

Nos jardiniers célestes sont patients ; l’expérience humaine vient de commencer.
L’Homme a les clés de sa liberté, mais il ne vit pas dans l’unité ;
Il doit lui même l’inventer, puis la confirmer.
Lorsqu’ils ne feront plus qu’un, en gardant leur singularité,
les humains seront alors éveillés et pourront résider
sur terre en pleine responsabilité, non surveillée.
L’énergiologie permet d’éplucher nos innombrables couches subtiles
pour vérifier qu’au fond de chacun d’entre nous,
il n’y a qu’une seule et même énergie de paix, d’amour et de vérité !

 

LES ANIMAUX, déséquilibres et conscience d’être

Tout EST et tout est UN.

Les animaux ont les mêmes composants que l’humain.
Ils sont la Conscience pure et entière plus ou moins révélée et ils ont une conscience d’être plus ou moins exprimée. Ils n’ont pas de « moi », certains ont un « je » individualisé ; tous ont le « je » ou le « je suis »universel.

Les animaux familiers ou domestiques ont souvent des consciences d’être plus présentes et actives que leur maitre. Ils n’ont pas la parole, mais ils sont parfois bien éveillés spirituellement.

Essayez, pour ceux qui le souhaitent, de comprendre cette dernière phrase. Que veut dire spirituellement pour un animal ?
Ramana Maharshi avait une amie vache qu’il disait réalisée et en fin de cycle.

Les animaux ont un mental et un intellectuel simples. Ils vivent dans la dualité, avec de fortes émotions, essentiellement des peurs. Un chien, un cheval plus qu’une vache ou un moustique sont craintifs.

Ils ont, d’autre part, moins de couches subtiles à l’intérieur d’eux.  Ils sont ainsi plus faciles à soigner par une simple pensée.
Par exemple, si un cheval refuse un obstacle, l’énergiologue voit sa présence subtile projetée en avant de lui emplie de peurs. Il suffit de quelques minutes pour lui effacer sa peur et remettre sa présence en place par une simple intention. Le cheval, sans douter, reprendra les sauts
Tous les problèmes ostéo-articulaires sont aussi accessibles par la pensée.
C’est l’énergiologie animale également très efficace sans aucun toucher.
L’énergiologue voit immédiatement ou se situe le problème plus facilement que chez l’être humain et le corrige de suite.

La remarque essentielle est que la circulation du 8 énergétique tourne, comme tous les quadrupèdes, dans le sens contraire des êtres humains.

Un animal familier est quelquefois un appui spirituel important pour une personne. C’est son maitre de vie, toujours présent, silencieux et humble.

Parmi les animaux, les insectes, les poissons… on trouve des êtres essentiels dans différentes espèces pour participer à l’élévation de l’âme humaine, avec un taux vibratoire élevé. Ainsi il est bon de fréquenter les poissons dans les aquariums ou les méduses et, bien sûr les oiseaux et les papillons. Les serres à papillons sont très fréquentables pour le chercheur de vie. Leur présence est très intense et si agréable à ressentir.

 

Les pierres et les cristaux

Tout ce qui est manifesté est la Conscience et possède ainsi une conscience d’être.
Chez les pierres précieuses ou les cristaux, elle n’est ni exprimée, ni révélée. Mais la Conscience pourrait un jour se manifester dans un caillou en l’animant, ou en le faisant parler…

- les pierres sont des êtres en évolution, repliés sur eux mêmes et en transformation de longue durée. Les êtres humains ne les intéressent pas.
- les cristaux, en revanche, acceptent d’être découverts et remontés à la surface pour aider l’humanité à augmenter son taux vibratoire de masse.
Les cristaux sont certes vivants et utiles en thérapie,  c’est sans comparaison avec leur vraie raison d’être : leur fréquence vibratoire.
Un très beau site est  la salle des cristaux géants au jardin des plantes à Paris.
Ces cristaux dévoilent ensemble une énergie de haute fréquence spirituelle. Si votre écoute est totale et patiente vous percevrez ce que cela signifie. Vous sortirez apaisé, tranquille.
Ce sera une de vos plus belles expériences.

 

L’énergie de l’eau et des éléments

Les éléments sont les quatre connus : l’eau, le feu, la terre et l’air
La contre partie subtile des 4 donne le 5, soit l’éther ou empreinte vibratoire du monde sensible
L’ensemble constitue le sixième : l’espace ou monde spirituel, l’Esprit.

Les énergies issues de la terre, du feu et de l’air sont constamment présentes dans l’univers de l’homme ;
La vibration du monde manifesté est notre respiration vitale ;
Le sixième élément est au service de la totalité de sa création ;

L’énergie émise par la circulation de l’eau est particulière : elle porte et régule la vie … plus que l’eau elle même! C’est l’énergie de l’eau qui fait fonctionner nos reins ; l’eau les draine ; trop d’eau les épuise.

Le vent transporte les 6 éléments dans l’invisible. Le vent érode à l’intérieur de nous ce qui n’est pas fluide, harmonieux, universel, paisible et léger.

Il y a des vents qui portent l’être en douceur vers sa destinée, des vents qui semblent le déraciner ou le persécuter. Les vents sont un enchantement, à condition de les connaître pour savoir les apprécier. De la même façon que les différentes essences d’arbres, il est nécessaire d’en changer régulièrement pour fortifier ou dissoudre notre propre socle.

Le vent est totalement conscient d’être ; il sait ce qu’il fait et à quelle porte il frappe !