En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

S5 Zoka Transports - шаблон joomla Форекс

French English German Spanish

-Il y a sur terre des sites ou des lieux organisés, inorganisés, neutres, vides, chargés d’énergies fraiches, malades ou toxiques.
-Il y a des lieux primaires, artificiels, secs ou liquidiens, aimantés, cristallins…
-Il y a des lieux sous terrains et sur terrains, cosmo-telluriques équilibrés ou désordonnés avec des édifices plantés en eux de façon totalement inconsciente.
-Il y a des lieux déjà équipés, prêts à recevoir des maisons et des villes, des naissances et des décès, préparés sans relache par les peuples de la nature depuis des éons.
-Il y a des montagnes et des rivières qui nous offrent des possibilités insoupçonnées d’évolution.
-Il y a des forêts, des plantes et des cristaux  qui révèlent ou gardent leurs secrets suivant les ordres de nos grands instructeurs.
-Il y a les vents et les pluies qui préparent ou changent les sols aidés des élémentaux compétents.
-Il y a les jardiniers célestes qui veillent sur ces délicats déséquilibres.
-Ils ont placés beaucoup de vortex dans tous les recoins de la planète, pour faciliter l’émergence de la conscience d’être chez les humains, qui pourront prétendre alors, au statut d’être humain.

 

Les vortex, leurs fonctions et leurs emplacements

Jet d'eau du palais Royal à Paris, si bien organisé Énergétiquement qu'il génère un vortex que l'on voit tourner au fond de gauche à droite; Avec le regard conscience on peut circuler également dans le flux d'eau en tous sens

-Ceux sont des mouvements spiralés permanents en forme de cône, de cylindres plus ou moins hauts et bas, en soucoupes…il y a les tornades d’air, les siphons d’eau, les turbulences de feu, de sable, les vortex lévogyres et dextrogyres ; ceux sont apparemment des phénomènes naturels…

-Et puis il y a des spirales invisibles énergétiques, indépendantes des lignes cosmo telluriques terrestres qui sont présentes dans l’espace humain. Ceux sont des vortex chargés d’intentions liées aux développements des lieux géographiques et des êtres humains. Ils sont implantés bien avant l’émergence des villes et des campagnes et même des premiers hommes.

Ces intentions sont essentiellement spirituelles, puisque le seul intérêt de l’homme sur terre est son évolution vers la conscience d’être.

-Il est ainsi logique de constater que les êtres humains ne naissent pas n’importe ou et qu’ils voyagent ou déménagent aussi pour de bonnes raisons. Mais peuvent-ils en être conscients ? Maintenant, après ce message, ils sont avertis…

Par exemple le grand vortex de Bordeaux d’environ 2OOkms est très agréable, léger et doux avec peu de contraintes pour ses habitants.

En revanche ceux de Marseille, de Toulon ou du mont Bugarach ne sont pas faciles à vivre, mais ils sont très utiles pour leurs habitants qui ont un gros travail à faire dans l’entraide, la générosité, l’intériorisation, la patience et le don de soi.

 

Ainsi, les sites aménagés en vortex d’utilité publique sont apparemment naturels

-  Il y a aussi des vortex en état de veille qui s’activent lorsqu'une présence humaine pénètre dans son champ d’énergies. C’est le cas de certains monuments mégalithiques comme les vrais dolmens. On étudiera le phénomème dans les anciennes constructions.

- Actuellement, on peut ériger des ateliers énergétiques qui font de même, comme dans les centres Ekinoxe. Voir à ce sujet l’antenne cosmique dans les outils mis à notre disposition en énergiologie.

 

L'expertise énergétique des lieux, des édifices et des monuments

Dans « les concepts » on a vu que de tout objet émane une onde de forme énergétique plus ou moins utile pour l’homme. Le créateur place dans sa création son niveau vibratoire et ainsi, peut réaliser un objet parfait. Beaucoup d’artistes, même de renom, ont ce grand dessein, mais rares sont ceux qui réussissent.

L’architecture n’a pas cette ambition, mais certains metteurs en scène de chantiers y arrivent.

C’est le cas de la tour Eiffel et des autres constructions de l’équipe Eiffel comme l’église saint Augustin (voir le livre à paraître sur Paris merveille énergétique). C’est le cas aussi, du Moulin Rouge ou des Galeries Lafayette.

Certaines constructions, comme certaines peintures ou musiques n’ont pas cette perfection, mais s’en approchent comme la tour Montparnasse ou la Basilique du Sacré Cœur.

Il est possible alors de faire des corrections avec de simples outils énergétiques, même pour de grands bâtiments, pour redresser la structure énergétique et relancer une effusion utile pour l’être humain.

Le principe consiste à récupérer une angulation, une densité ou un tassement physique matériel avec le placement d’un objet beaucoup plus petit mais pourvue d’une fonction énergétique de grande puissance. 

L’énergiologue à l’aide de son regard intérieur peut évaluer, dans les différents volumes qu’il observe, naturels ou artificiels, pleins ou vides, le degré de présence et de circulation énergétique ; si cette énergie, plus ou moins animée, est saine, nocive, toxique…

Il peut mettre en place des situations de correction qui libéreront celle-ci, dans la nature ou dans les constructions.

Par exemple, il peut faire le diagnostique de la circulation énergiologique d’une maison. Que les habitants soient bien ou pas à l’intérieur, il peut équilibrer les forces en présence ou les nettoyer simplement ou créer un vortex de nettoyage qui peut devenir permanent. Il vérifie ses actions dans le subtil.