En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

S5 Zoka Transports - шаблон joomla Форекс

French English German Spanish

De belles recherches ont déjà été menées sur les anciens bâtisseurs, notamment sur les anciens Egyptiens, les Mayas et sur les alignements des grands sites mondiaux sur des milliers d’années.

Il me reste quelques paramètres à signaler :
- le subtil de l’objet, sa masse et son effusion
- le spirituel de l’objet, nécessaire à l’éducation et au delà du nombre d’or
- le pourquoi de la transmission dans l’univers de l’homme

Les points déjà observés et confirmés sont :
- ce sont des sculptures, bâtiments ou murs, monumentaux faits de blocs volumineux impressionnants,
- les blocs agencés sont irréguliers mais parfaitement joints à sec,
- les blocs sont posés, élevés sans fondation tout en supportant d’énormes charges,

001
Salle en forme de feuille de trèfle en circulation subtile continue dans le site, aucune fuite. 

- ils sont souvent dressés de façon symétrique parfaite et rythmique
- on trouve un peu partout des entailles, des failles, des trous cylindriques, des prélèvements de masse dans les roches,
- on constate des transports de blocs de plusieurs dizaines de tonnes sur des dizaines de kilomètres,
- les alignements de murs, ceux des grands objets, les portes colossales sont droits, plats, souvent lisses sans aucune aspérité et stables depuis des milliers d’années,
- ils sont regroupés fréquemment à l’intérieur d’enceintes très hautes et très épaisses,
- les sites sont des modèles architecturaux encore aujourd’hui et l’irrigation des lieux est exemplaire,
- ils sont tous orientés suivant les points cardinaux, les constellations et particulièrement  les équinoxes,
- ils sont vraisemblablement porteurs d’intentions de différentes dimensions de vie.

 

Le subtil de l’objet 

On a vu précédemment que chaque objet manifesté a une contre partie subtile et une onde de forme énergétique, parfois organisée, qui en fait alors, un générateur d’énergie vivante.

Pour le moment, peu de terriens sont capables de voir cela. Mais quelques scientifiques actuellement qui utilisent des outils très performants, ont la capacité d’enregistrer des champs énergétiques invisibles, bien sûr, et de définir leur forme. Soit ils sont détectés par des technologies avancées et vérifier par l’énergiologue (clairvoyant), soit l’inverse.

Voici quelques exemples d’objets énergétiques parfaits :

 002
Un tumulus en Bretagne rehaussé d’une pierre levée 

Le regard peut circuler à l’extérieur et à l’intérieur en faisant des 8 très lents; la vision les yeux fermés et les yeux ouverts est la même, c’est un générateur d’énergie.

Tout à l’intérieur y est juste et parfait.

Le site crée l’énergie ! C’est un centre initiatique et évolutif pour l’homme. Les intentions fines sont évidentes. Il suffit de savoir lire entre les pierres.

 

 003
Hagar Kim

Ile de Malte, couloir d’aspiration au ressenti étonnant : Les blocs, l’équilibre, l’harmonie, la masse des blocs…

Le regard peut traverser ces pierres en toute douceur, fluidité, constance en faisant un 8 énergétique régulier. Cet équilibre intérieur parfaitement visible pour un regard exercé assure la stabilité contre les séismes. L’ensemble est cohérent. La circulation subtile est prioritaire dans tous les cas, dans les constructions modernes ou anciennes, en diététique ou en médecine énergétique.

Le regard-conscience suit les flux d’énergies facilement dans une pièce puis une autre, tout est magnifiquement organisé et ressenti… pour un esprit un peu ouvert… Ce vivant circulant dans tous les sites travaille l’être qui y chemine en conscience. C’est un enchantement qui à besoin encore d’être décodé pour le néophyte…

 004
Site de Tarxièn

Ces sites sont des merveilles énergétiques toujours actifs et efficaces!

On voit, même sur la photo d’énormes vagues d’énergies sillonnées les cercles ou sphères et de même dans chaque petit volume avec beaucoup de tranquillité et de justesse par rapport aux intentions émises au premier jour.

Essayez cela par rapport à une simple photo.

005

On trouve parfois quelques dessins dits naïfs ou incompréhensibles comme ceux-ci. Ils sont pourtant bien clairs. C’est un parcours énergétique, comme un parcours de santé actuel, avec des spirales orientées et des salles de soins et d’éveil.

Les bâtisseurs ou les sculpteurs jusqu’au premier millénaire avant Jésus Christ savaient cela et fabriquaient l’objet en tenant compte de ces paramètres. Le subtil guide la matière et sa transformation :

006
OSIRIS, le Pharaon et Horus

C’est une simple sculpture du musée du Louvre et pourtant la plus sophistiquée dans son effusion. En effet elle projette devant elle, comme un écran, l’énergie et le volume de l’objet avec les intentions contenues dans les formes, les symboles et le niveau vibratoire des personnages. C’est presque facile à voir.

NB : J’ai bien conscience que cette vision et ce raisonnement sont tout à fait improbables pour un intellectuel citoyen, c’est comme çà ; la référence actuelle est devenue «  la conscience d’être » et non l’intelligence. Il en sera ainsi dans « l’avenir ».

 007

Ceux sont deux allées couvertes de pierres entre 30 et 60 tonnes.

Ceux sont 2 faisceaux spiralés d’énergies précieuses créées et guidées par l’allée vers la salle du fond ou l’élève reçoit le flux transformateur de l’être…

Les énormes blocs, arrêtent toutes influences énergétiques et psychiques venant de l’extérieur, par leur propre masse.

008
Allée couverte de la Roche aux Fées 

C’est uniquement pour cette raison que les murs, fossés et enceintes sont si épais, à Louxor, Angkor-Vat, Malte, pays anglo-saxons, Bretagne…

Malgré ce tonnage réel, ils sont harmonieusement placés (ce n’est pas notre vision habituelle de l’harmonie) et donc énergétiquement corrects et fluides dans leur traversée, mais interdit aux énergies errantes non conformes.

NB : Une précision importante : ces blocs ont une certaine masse avec un poids très faible. En effet, la gravité a été retirée par une pensée tranquille; ils ne sont donc que légèrement tractés vers le bas. Oui, c’est faisable !

Les pierres de toit de l’allée couverte (image de droite) de la Roche aux Fées, ont été extraites d’un monticule à quelques kilomètres du site sans être retouchées, sans être trainées. Celles qui restent sont encore agglutinées, à moitiés enfoncées, sensiblement de la même forme et du même poids.

 009

C’est une sculpture classique mais exceptionnelle d’un bouddha en méditation. Si on regarde attentivement celle ci, on ressent une onde qui vient vers nous chargée de tranquillité (même à travers la photo). Cette paix rejoint le Silence universel profond présent en tout point de l’univers.

Si nous voulons inverser par la pensée cette force, c’est impossible.

Si on veut amplifier son effusion, c’est facile. Assis face à la statue, on reçoit.

Plus nous restons tranquille, plus nous recevons cette paix qui nous influence en nous traversant. Ce transfert d’énergie positive modifie un peu la notre.

Bien évidemment le regard traverse cette belle œuvre aisément… Essayez…

Une autre sculpture identique ne fera pas le même effet. C’est le sculpteur qui fait la différence, mais il ne le sait sans doute pas : il a cela en lui !

Les anciens de plusieurs milliers d’années avant notre ère le faisaient en conscience.

Par exemple ceci :

010

Ce sphinx est parfait (double énergétique= volume matériel), donc, il y a une énergie circulante et une onde de forme (orientée par le volume) organisées. Le regard intérieur (couplé au regard anatomique) peut alors circuler dans l’objet.

L’onde de forme émise cible l’individu qui stationne devant en transmettant ses attributs (lion+humain paisibles) : la tranquillité, la puissance, la sagesse, la force et le discernement dans la douceur : c’est ressenti (vécu) par tous ceux qui s’approchent et restent en conscience,  en écoute et disponibles.

NB : placés devant le sphynx voisin de celui ci, on ressent physiquement le souffle nous pousser en nous traversant. Placés derrière, on ressent physiquement le souffle d’énergie nous tracter vers l’avant.

 

Le spirituel de l’objet

Il est une évidence à découvrir pour un chercheur de vie. 

Les anciens bâtisseurs nous ont légué des vestiges volumineux avec les clés de leur connaissance à l’intérieur.

Il était important de décoder le subtil dissimulé dans l’objet. Nous l’avons rapidement dévoilé.

L’invisible conduit aussi rapidement au message inscrit, mais non formulé, en notice.

Quels êtres ont transmis cela ? Sûrement des êtres d’une connaissance et d’une sagesse bien supérieure à la notre.

Nous, dans le poulailler humain, à peine plus élevés que le brin d’herbe on appelle cela la dimension spirituelle car nous sommes tous manifestement dépassés.

C’est cela : la manifestation peut être engendrée par un Subtil performant, lui même créé par l’Esprit.

011

Akhenaton (ici au musée du Louvre) se faisait lui même représenter en version subtile avec Néfertiti et avec le soleil subtil représentant les liens profonds d’une même dimension de vie

Encore plus étonnant :

012
Dolmen des pierres blanches à Castellane

Les vrais dolmens sont des objets de très haute technologie actionnés par l’être !

Celui-ci est très pur, bien isolé, en état de veille.

En arrivant, on peut voir un vortex d’environ 30 mètres de diamètre, tourner lentement (sens horaire toujours). Il est visible sur la photo.

Le plateau est calme, désactivé.

Lorsque Laurence s’installe, le vortex s’accélère. Dans le sol, une mécanique subtile démarre. Ceux sont deux cônes inversés d’environ 15 mètres qui lancent une rotation lente. Autour et en dessous tout s’active ; Laurence sent un brassage profond se faire avec un mal être au début. Cela dure 10 minutes et de l’extérieur cela se voit. Puis un rayon subtil doré très lumineux s’élance tranquillement du sous sol, traverse la table en son milieu en « drainant » Laurence vers le haut…

Fabuleux !!     Tout est vécu et perçu.

En inversant les rôles, la « machine » se réactive avec de légères différences pour s’adapter au degré de sensibilité et d’évolution de l’être, parfaitement perçu.

En quittant les lieux, le dolmen se remet en veille naturellement. Les oiseaux et les buissons sont ravis.

 

Le subtil, le spirituel et l’éducation

Tout ce qui est manifesté ou non, est en continuité énergétique ou subtile ou spirituelle. Le Tout EST !

Nous sommes le lien, le liant, l’origine et l’infini.

Pour éduquer au mieux, nous manquons de substance, de connaissances, de vécu.

Tout comme la manifestation pierreuse du dolmen qui dissimule le Vivant, l’être humain sort actuellement de sa léthargie apparente.

L’homme a prouvé par les sciences et les mathématiques l’existence de la perfection. Avec le nombre PI, le nombre d’or et PHI, il redécouvre la réalisation des édifices fascinants comme la pyramide de Khéops ou tous les paramètres « tombent » justes…

Mais les êtres qui ont conçus ces chefs d’œuvre les ont bâti sans ces supports, car dans la construction ou la création par l’Esprit l’œuvre est livrée parfaite.

L’homme va maintenant réapprendre, assimiler et enseigner le « nouveau ».

Cela va être le temps de son « ministère public » ou la parole se révèle ; ou la parole révèle l’Esprit.

 

Les constructions mégalithiques, en plus

Celles qui n’ont pas été déplacées sont en veille, en attente d’être activées, partout dans le monde. Elles sont installées par les mêmes jardiniers célestes qui surveillent avec respect et amour notre lente évolution.

L’homo sapiens est le meilleur essai terrestre ; il semble pouvoir éclore d’ici peu !

Il a perdu beaucoup de temps à refuser la simplicité. Il a préféré créer ses propres outils et inventer la brique et le fil à plomb.

013
Les alignements de Carnac en Bretagne

014

Cela procède du même assemblage que l’allée des sphinx à Karnak. C’est une organisation différente pour une même intention : déverrouiller et dégrossir notre être subtil !

Chaque pierre levée ou menhir répond énergétiquement à ses voisins et les longues travées plus ou moins chargées sont nécessaires pour que chaque plan subtil en nous évolue vers un plan spirituel. Ce sont des centres initiatiques pour les aspirants à la compréhension spirituelle.

Vous avez déjà perçu que nous ne cheminons vers aucunes églises, religions, sociétés initiatiques ou ésotériques. La chrysalide de l’Ancien est en transformation de fond ! LA VIE REPREND LA MAIN.

015

Cela voulait correspondre à une réplique des alignements de pierres dans le centre de la France. L’alignement est parfait, mais le résultat est impropre à la circulation d’énergie.

C’est pourtant des pierres taillées de granit posées à distances régulières et bien dressées.

 

Le menhir du champ Dolent

Chaque menhir a sa spécificité et s’active comme les dolmens suivant les promeneurs qui ralentissent leur pas. Ils sont tous reliés entre eux.

Celui-ci est un modèle de perfection. Il tend à dépouiller les personnes d’une partie de leur lourdeur subtile en décrochant les plans inutiles, comme le schéma l’indique. Ils sont orientés sans avoir touché le sol avant leur installation.

016
Aquarelle de S. Merceron

 

Les Anciens Egyptiens 

Les créateurs de cette lointaine époque ont fabriqué des objets ou sculptures qui, organisés dans tous les plans d’existence, sont, non seulement, beaux, mais, en plus, deviennent des générateurs d’énergie utilisables encore de nos jours !

Tout le monde est parcouru par ces vibrations discrètes, intimes, précises, justes, tellement subtiles que personne ne s’en aperçoit ! L’homme, actuellement, ne ressent guère la finesse et la subtilité du monde qui l’entoure.

Cette connaissance a été apportée sur les bords du Nil  par Osiris, l’instructeur. Son énergie est toujours présente pour qui sait la recevoir; elle inspire et sollicite l’éveil !

Comment s’y prendre ?

Pour que le regard subtil puisse circuler dans un objet, il faut nécessairement une correspondance totale entre la forme physique et le volume énergétique qui en résulte.

Pour créer des objets ainsi parfaits, l’image subtile doit servir de modèle à la confection !

C’est une source de vie organisée, donc possédant un taux vibratoire plus élevé qu’un objet courant, et, ainsi utilisable, en tant que générateur, en permanence !

En réalité, l’œuvre réalisée ne dépend pas de la compétence du sculpteur, mais de son état d’être ou de son niveau de connaissance, ce qui, dans une vision holistique, revient au même.

On pourrait dire que, dans ce cas, c’est l’ouvrage du Vivant sans interférence!

Les maitres sculpteurs, aussi habiles soient-ils, ne peuvent réussir dans cette tâche, sauf s’lls sont  absents (absence du « moi ») au moment de leur création ! Il en est ainsi, de même, pour les artistes peintres,  danseurs, musiciens etc.

Au musée du Louvre 40% des sculptures essentielles des antiquités égyptiennes ont cette qualité ; c’est à dire celles réalisées au moins 1000 ans avant JC ! Seule la Victoire  de Samothrace, exposée dans une autre galerie du Louvre, possède cette  même perfection.

017
Victoire de Samothrace

C’est une réalisation remarquable dans tous ses détails ; elle est d’origine inconnue. Ramenée du fond de la méditerranée. C’est un générateur puissant. L’absence de la tête ne change rien à son effusion!

Cette connaissance n’a pas été transmise en Italie et en Grèce.

018
Musée du Louvre : statue du dieu Horus, 1000 ans av  JC.

L’énergie interne « vivante » ajoutée à l’onde de forme de la statue est projetée en avant par les mains. Elle accentue la réalité du geste rituel.

La forme physique et la forme subtile sont sans décalage ; c’est une usine énergétique inépuisable et efficace pour celui qui désire rééquilibrer sa circulation énergétique.

019
Musée du Louvre : le cobra

La structure subtile du serpent exposé dans la vitrine est toujours présente et efficace, puisque l’ensemble était parfait. On peut le redessiner avec le regard intérieur et y circuler ; ce qui devient impossible si l’on s’écarte du tracé original !

020
Le cobra du Musée de Louxor

Les visiteurs peuvent en profiter énergétiquement comme avant. L’absence de tête ne contrarie en rien son effusion.

L’onde de forme sinusoïdale est bien ressentie ; elle fait son travail imperturbablement à son niveau vibratoire !

021
Allée des sphinx à Karnak

Les Anciens Égyptiens ont créé des formes avec une intention énergétique éducative donc à assimilation progressive !

Ces objets réunis dans les temples et sanctuaires étaient uniquement destinés aux personnes prêtes à recevoir cet enseignement et prêtes à s’engager dans une transformation intérieure pour une meilleure réalisation de l’être complet. Le néophyte, aussi intelligent soit -il, ne pourra pas comprendre !

Le site des vestiges de Thèbes est un de ces lieux de vie  De l’allée des sphinx  au temple de Louxor, nous allons observer quelques endroits particuliers de ce circuit.

Dans cette première allée, les personnes qui marchent vers le temple sont touchées et débarrassées un peu de leurs tensions internes et de leurs peurs. Ils sont mis en état d’écoute intérieure et de détente. Actuellement tous les gens qui fréquentent ce lieu sont traversés par ces fleuves d’énergie sans aucun ressenti, y compris les spécialistes.

Champollion (1790-1832), l’égyptologue le plus connu puisqu’il a, le premier, traduit les hiéroglyphes égyptiens, avait déclaré qu’il se sentait bien apaisé après la traversée de cette allée !

Conçus de façon identique, disposés à égale distance les uns des autres et impeccablement alignés, les sphinx, eux -mêmes parfaits, sont toujours des générateurs d’énergie puissants.

022

Les 2 sphinx sont en résonance vibratoire entre eux ; un faisceau en forme de 8 couché s’active pour préparer le promeneur pour la suite du parcours. Ils sont juste à la distance nécessaire ; il ne vaut mieux pas circuler à contre sens. 

À cette époque, ils avaient aussi compris que les qualités de l’animal (ou ses attributs) étaient également transmises par le souffle énergétique créé, ce qui est tout à fait vrai ! Comme les humains de par leur forme transmettent autour d’eux leur qualité d’être !

Un sphinx à tête de bélier n’a pas le même impact qu’un sphinx à tête de lion.

Circuit spécial énergie :

L’aspirant ou l’initié pénètre le temple par d’immenses portes qui libèrent le mental (si on s’arrête un peu) de son activité incessante : « on laisse son mental à l’entrée ! » Tout est aménagé, tout est remarquablement pris en charge par ces formes gigantesques qui sont programmées avec grande précision. Il n’y a pas un mètre carré qui n’a pas été étudié avec une intention juste.

Les sphinx sont ici à tête humaine Après il y a  une grande salle qu’il faut longtemps parcourir, pour qu’elle érode tout ce qui n’est pas nous. C’est la même déambulation, pour la même intention,  que l’on retrouve à Angkor Vat (5000 ans d’âge) au Cambodge. Ce temple bouddhiste, érigé, au préalable par les indous, est un fleuron de l’architecture spirituelle.

Puis on arrive dans la salle hypostyle, un grand et puissant souffle énergétique nous y attend avec une merveilleuse intention, de forte intensité. Cette salle est une « machine à laver » qui brasse nos courants d’énergies en permanence de façon organisée, circulaire et rythmée et d’une grande précision ; c’est spectaculaire et impressionnant ! On retrouve, dans la même intention les sites mégalithiques de l’ile de Malte. Y aurait-il un lien entre tous les sites particuliers, dits sacrés ?

Comment se fait- il que peu d’individus ressentent cela ?

Chaque colonne émet une spirale dans le même sens qui est reprise par la totalité. Tous ceux qui traversent ces courants devraient essayer de tourner autour de ces colonnes dans les deux sens pour voir l’évidente différence, mais pas trop vite !

Si le passant ou le chercheur ne perçoit rien dans son corps, en étant un peu présent à lui-même, il est inutile qu’il s’aventure plus avant dans la compréhension de ces lieux !

Rien n’est inscrit sur les murs et, pourtant, tout est sous ses yeux.

023

Circuit spécial énergie
Reconstitution axonométrique du temple d’Amon Ré à Karnak

 

024

Salle Hypostyle

La substance Dieu organisée de façon parfaite !

025

Ses colonnes, monumentales sont toujours très actives (photo de gauche)

Tout le temple  est comme un spa énergie ou seul l’initié est accepté.

Rien n’a vieillit là-bas, C’est trop dommage d’avoir oublié tout ça ! Car il y a la même dynamique encore aujourd’hui!

La photo de droite vient du sous sol de l’Institut du monde Arabe à Paris, comme une copie. Les colonnes ne dégagent rien, ni en positif, ni en négatif ; elles sont inertes.

De nos jours il y a les centres EKINOXE-ENERGY-SPA plus « light » qui reprennent  ce concept de circulation énergétique avec des outils de notre époque.

Justement à l’institut du Monde Arabe, il y a actuellement, une exposition appelée OSIRIS. Il y a quelques objets parfaits dont une statue d’Osiris qui vaut le détour.

026

Osiris le fondateur, venait assurément du peuple des étoiles et son crâne était bien surdimensionné. Ce n’était pas un chapeau, ni un casque. Au Pérou, des êtres semblables sont venus… et sont repartis.
 

Et puis, il y a les obélisques : des colosses  d’une profonde délicatesse.

Sur les deux présents autrefois, dans ce lieu, l’un est resté, l’autre est venu à Paris.

027

Tous les obélisques sont conçus (comme la physiologie énergétique des arbres ou des menhirs) pour ramasser à sa base les courants énergétiques qui circulent dans le sol. Ensuite ces ondes sont transformées dans le fût, grimpent et giclent en mille étincelles d’énergie qui tombent en douceur sur tout ce qui se trouve en dessous. Un autre groupe part en ondes excentriques, sans obstacle, à partir de sa base, comme lorsqu’on jette un caillou dans l’eau.

Les singes à sa base ont aussi une énergie et une puissance liées à l’ensemble.

C’est féérique de recevoir toutes ces particules bienfaisantes de lumière ;

Comment et pourquoi ces êtres ont pu imaginer et concevoir des monuments d’une telle ampleur et d’un tel affinement énergétique…  C’est juste pour nous , les humains en voie de développement durable.

 

Comment cela a-t-il-été conçu ?

Si vous approchez d’un obélisque, placez votre œil contre une des faces et regardez vers le haut ; vous ne verrez aucun défaut, aucune aspérité, tout est lisse comme un miroir.  Aucune technologie  moderne ne peut réaliser cela.

Tous les éléments du temple de Louxor sont en réelle harmonie avec le site de Karnak, tout proche.

Plusieurs pharaons ont fait des ajouts : salle, pilonnes, colonnes ou obélisques. Il est étonnant de constater que plus on avance dans ce sanctuaire, plus le travail proposé est juste et  progressif. Ils possédaient tous la même connaissance.

Le dernier sanctuaire, est une toute petite pièce comparée à l’immensité du site, gardée par de vrais pigeons. Il est possible qu’elle ait été construite par Akhenaton. Elle produit une énergie extrêmement intense et légère, qui prend en charge l’alignement des corps subtils de l’être et les régule en douceur, si l’on se place au centre ! A ce moment-là, s’allume un beau tracé de lumière  subtile en forme de 8 entre le sous -sol et le plafond ! Splendide, mais sans cette vision  ou un minimum de ressenti, il n’y a point de compréhension et de connaissance ;

028

Voici un vrai soin, un vrai regard subtil, une vraie effusion  à partir des centres supérieurs Une splendeur ; comment peut- on y voir autre chose ?

 

Les soins à distance

Voici un objet remarquable pour travailler à distance sur le pharaon et non pas une babiole pour faire joli. C’est du haut niveau  et toujours actif!

Aujourd’hui, on réalise un soin similaire, mais sans support en énergiologie ; la douceur orientée de la pensée suffit.

029
Musée du Caire - Vision énergiologique; la zone avant est activée 

Dans cet exemple le dieu Horus protège Ramsès 2, enfant. La sculpture est un générateur qui protège et vitalise en permanence.

Le sphinx n’est qu’un relais bienfaiteur de la vie, alors qu’Horus est la VIE même !

Question posée à un passant :

Si je vous prouve qu’avec tous ceux qui vous entourent, vous passez toute votre vie dans un bocal, comme de simples poissons. Qu’est que cela signifie pour vous ?

Réponse : Je veux bien signer pour quelques années supplémentaires !